Séjour en liberté
08 jours / 05 nuits à partir de 12
90€ par personne

Secrets de Tokyo, un séjour à Tokyo riche en découvertes, quartier par quartier !

 

Étapes et points forts de ce voyage :

 

Marunouchi



 
 
  • Le Palais Impérial, autrefois appelé château d'Edo 
  • Le célèbre pont Nijubashi devant l'entrée du Palais
  • Le bâtiment en brique rouge de la gare de Tokyo, classé Propriété culturelle importante du Japon
  • Marunouchi Nakadori, l'une des principales rues de grandes marques de Tokyo 
Nihonbashi



   
  • Le pont Nihonbashi, point de départ des cinq grandes routes de l'époque d'Edo
  • Le bâtiment de la banque du Japon où étaient frappées les pièces d'or à l'époque d'Edo
  • L'atmosphère vivante de "shitamachi" (ville basse) du quartier de Ningyocho
  • Les boutiques d’artisanat traditionnel de la rue Amazake Yokocho 
Ginza


 
 
 
  • Les grands magasins traditionnels et les boutiques de luxe de Ginza
  • Ginza Yonchome : l'intersection des avenues Chuo-Dori et Harumi-Dori, symbole du quartier
  • Le théâtre Kabukiza, seul théâtre au monde consacré uniquement au kabuki
  • Les nombreuses galeries d'art dans les petites rues de Ginza
Tsukiji



 
 
  • La vente de thon à la criée et les quelques 800 étals débordant de divers produit de la mer
  • Tsukiji Jogai Shiro, le marché extérieur toujours bondé
  • Uogashi Yokocho et ses nombreux restaurants de sushi
  • Les boutiques d’ustensiles de cuisine et les marchands de couteaux
Asakusa



 
 
  • Le Kaminarimon, porte d'entrée monumentale à laquelle est accrochée une lanterne géante rouge
  • Le temple Senso-ji, le plus vieux temple de Tokyo
  • Nakamise Dori, la longue arcade bordée de très nombreuses boutiques
  • L'ambiance d'Edo de la rue "Denbouin Street"
Kappabashi 



   
  • La succession interminable de boutiques spécialisées en ustensiles et accessoires de cuisine
  • Les 50 000 articles d'équipements et ustensiles culinaires de la boutique Kajiwara
  • Le millier de couteaux exposée dans la boutique Tsuba-ya, spécialisée en coutellerie depuis 1952
  • Les magasins débordant de céramiques, bols, assiettes, plats...
Tokyo Skytree



   
  • Les 634 mètres vertigineux de cette tour de technologies de pointe
  • La vue époustouflante des deux observatoires situés à 350 et 450 mètres d'altitude
  • La vitesse très impressionnante de 600 mètres par minute de l’ascenseur Tembo
  • Les galeries de boutiques et restaurants situés dans la tour  
Shibuya

 

   
  • L'immense passage zébré à 5 directions où se croisent des milliers de piétons à chaque feu vert
  • La place de rendez-vous des Tokyoïtes où se trouve la célèbre statue du chien Hachiko
  • Shibuya 109, l'immeuble symbole du quartier, consacré à la mode féminine
  • Shibuya Hikarie, un nouveau gratte-ciel regroupant 200 boutiques et 2 étages de restaurants
Harajuku


 
   
  • Takeshita-dori, temple de la mode et rue branchée de la jeunesse japonaise
  • L’avenue Omotesando, appelée « les Champs-Elysées » de Tokyo
  • Le parc Yoyogi, connu pour rassembler le week-end, des jeunes aux looks les plus incroyables
  • Le sanctuaire shinto Meiji Jingu, construit au cœur d’une majestueuse forêt de 100 000 arbres
Shinjuku


 
   
  • Les nombreux gratte-ciel aux lignes futuristes dont l’imposant hôtel de ville
  • Le jardin national Shinjuku Gyoen
  • Shin Okubo Koreatown, le plus grand quartier coréen de Tokyo
  • Les myriades d’enseignes lumineuses, de néons colorés et de vidéos géantes de Kabukicho
Akihabara


 
 
 
  • Chuo-dori, l'artère principale du quartier-marché de l’électronique au Japon
  • Le dédale de ruelles bordées d'étals de composants électroniques, outils et autres accessoires  
  • Les maid café où personnel et clients se déguisent pour incarner un personnage de fantaisie
  • Les magasins de mangas, DVD, CD, jeux vidéo, figurines et goodies de dessins animés en vogue
Ueno



   
  • Le parc Ueno Onshi, le plus grand parc de Tokyo et l’un des plus anciens du Japon
  • Le Musée National, qui expose plus de 110 000 pièces d’art ancien et de trésors archéologiques
  • Le sanctuaire Toshogu classé Trésor national
  • Le temple Kanei-ji, construit en 1625 par le shogunat des Tokugawa
Odaiba



   
  • La station thermale Oedo Onsen Monogatari, regroupant 13 types de bains
  • Palette Town et DiverCity Tokyo Plaza, deux endroits très à la mode à Odaiba
  • Le grand pont suspendu Rainbow, reliant Odaiba et Shibaura
  • Le siège futuriste de FUJI TV conçu par l'architecte Kenzo Tange
Shiodome



   
  • Le temple bouddhique Zojo-ji qui appartenait au clan Tokugawa
  • La Tour de Tokyo, grande sœur rouge et blanche de la Tour Eiffel
  • L'observatoire du World Trade Center
  • Une croisière dans la baie de Tokyo 
Shinagawa



   
  • Happo-en, un très beau jardin japonais riche d’une histoire de près de 300 ans
  • Le temple Sengaku-ji où reposent les 47 ronins et leur seigneur Asano Naganori
  • La route Shinagawa-syuku, le premier relais sur la route du Tokaido
  • Le temple Honsen-ji, construit il y a environ 1 200 ans

 

 Jour 1 : France → Tokyo
 Vol à destination de Tokyo, repas et nuit à bord.

 

  Jour 2 : Tokyo (Marunouchi → Nihonbashi → Ginza)
Accueil à votre arrivée à l’aéroport et assistance pour votre transfert en Bus Limousine vers votre hôtel.
 Profitez de cette première journée libre pour découvrir le quartier de Marunouchi au centre de Tokyo. Descendez à la gare de Tokyo dont l’impressionnant bâtiment en briques rouges de style renaissance est classé Propriété culturelle importante du Japon.
Promenez-vous jusqu’à l’ancien château d’Edo du shogunat Tokugawa, devenu le Palais impérial lorsque l’Empereur quitta Kyoto pour Tokyo après la Restauration de Meiji. Entourée de douves larges et profondes, son enceinte fortifiée dresse des bastions infranchissables. Une partie du site est ouvert au public, comme le Parc Est du Palais impérial, et le célèbre pont Nijubashi, devant l’entrée principale.
 Poursuivez par la visite du quartier Nihonbashi, cœur de la culture commerciale du Japon qui remonte à l’époque d’Edo. Vous y découvrirez le pont Nihonbashi. Chargé d’histoire, il fut le point de départ des cinq grandes routes de l’époque Edo.
À proximité, vous pourrez visiter le siège de la banque du Japon, un bâtiment classé Propriété culturelle importante du Japon où étaient frappées les pièces d’or à l’époque d’Edo. Flânez dans les rues de Ningyocho où il règne encore l’atmosphère vivante des lieux de divertissements comme le kabuki ou les spectacles de marionnettes puis empruntez la rue commerçante Amazake Yokocho, bordée de magasins à l’ancienne tels que des boutiques de tofu ou des fabricants de shamisen. 
 De Nihonbashi, rejoignez Ginza, le quartier le plus chic de Tokyo, le temple du shopping où les grands magasins tels que Mitsukoshi et Matsuzakaya proposent de nombreux articles de confection japonaise. Les passionnés de Kabuki pourront assister à une représentation au théâtre Ginza Kabukiza, le seul théâtre au monde consacré uniquement au Kabuki. 
 

 

  Jour 3 : Tokyo (Tsukiji → Asakusa → Kappabashi → Tokyo Sky Tree)
→ 
Il faudra vous lever très tôt pour visiter Tsukiji, le plus grand marché au monde de poissons. Situé à un quart d’heure de marche de Ginza, les bâtiments du marché occupent quelques 23 hectares de terrain et comprennent, en plus de la criée au thon, environ 800 points de ventes de négociants ainsi que diverses boutiques spécialisées et restaurants. Les allées du marché sont étroites et chaque étal spécialisé déborde de poissons, de coquillages, de crustacés ou autres produits de la mer.  Arrêtez-vous à Uogashi Yokocho où sont installés de nombreux restaurants de sushi servant des produits « on ne peut plus frais ». Même très tôt le matin, les clients font déjà la queue à l’extérieur. À Tsukiji, vous trouverez aussi des marchands de couteaux, d’ustensiles et de matériel de cuisine. Terminez votre promenade par le marché extérieur, appelé Jogai Shijo (il ferme plus tard que le marché principal). Ici aussi les échoppes débordent de produits frais de la mer, et aussi de produits séchés. On y trouve des plats cuisinés, des bols de riz garnis de sashimi, des ramen (nouilles) fumantes et des bars pour se reposer de cette expérience très matinale.
 À proximité du marché, vous pourrez prendre un bateau taxi pour remonter la rivière Sumida jusqu’au quartier d’Asakusa, connu pour la grandeur et la majesté du Senso-ji, le plus vieux temple de Tokyo dont la construction remonte à l’an 628. On accède à l’enceinte de ce temple par une porte monumentale, le Kaminarimon, à laquelle est accrochée une lanterne géante rouge et noire. Elle donne sur la Nakamise Dori, une longue avenue pavée et bordée de boutiques célèbres datant de l’époque Edo. Vous y trouverez toutes sortes d’objets et de souvenirs, et aussi de très bonnes spécialités culinaires. Au bout de l’avenue, derrière la deuxième porte Hanzomon, le temple apparaît, imposant, se détachant en rouge sur le ciel vers lequel s’élance sa tour à cinq étages. Visitez le temple, salle unique aux larges proportions, à la voûte soutenue par de nombreux piliers rouges à chapiteaux haut placés. Son autel resplendit d’or et de lumière au milieu d’une obscurité voulue. Devant le temple, un énorme brûle-parfum d’un travail fin et achevé exhale la fumée odorante des innombrables baguettes d’encens que les fidèles y déposent par paquets.
Découvrez Denbouin Street, une rue longue de 200m perpendiculaire à Nakamise Dori. Cette rue, où il règne une ambiance très agréable, est un véritable concentré de la culture Edo. On peut y trouver des souvenirs typiques de la ville basse, tels que des bibelots ou de superbes objets d’artisanat. La statue d’un célèbre voleur sur le toit d’une boutique de vêtements, les reflets multicolores des tuiles vernissées et les « huit faces d’Edo » peintes sur des rideaux métalliques font partie des curiosités à voir. Vous pourrez aussi vous arrêter au Hall des divertissements d’Asakusa. C’est une grande salle de spectacles populaire qui présente du Rakugo (spectacle narratif), du Manzai (spectacle en duo), des saltimbanques, des tours de magie et du mime.
 À quelques minutes d’Asakusa, vous pourrez flâner le long des nombreuses boutiques et échoppes qui bordent depuis 1912 la rue Kappabashi. Sur presque 1km, vous trouverez toutes sortes d’ustensiles de cuisine, de la vaisselle, des poteries, des couteaux japonais et même des plats cuisinés en résine, généralement exposés dans les vitrines des restaurants.
 Profitez de votre présence dans ce quartier pour vous rendre à la Tokyo Skytree, la plus haute tour métallique de télédiffusion au monde qui s’élève à 634 mètres. Vous pourrez accéder aux plateformes d’observation situées à 350 et 450 mètres en moins de 1 minute, grâce à la navette Tembo qui file à la vitesse impressionnante de 600m/min. Les jours de beau temps on peut embrasser l’ensemble de la région du Kanto, la vue panoramique est à couper le souffle !
 

 

  Jour 4 : Tokyo (Shibuya → Harajuku → Omotesando → Shinjuku)
→ 
Matinée réservée à la visite de Shibuya, haut lieu de la mode, de la pop culture et du divertissement de la jeunesse tokyoïte. En sortant de la gare, dirigez-vous vers la place où se trouve la statue du très célèbre chien Hachiko, symbole de la fidélité, dont l’histoire très émouvante est à découvrir absolument. Cette place, noire de monde, est le lieu de rendez-vous du quartier, face à Shibuya 109, tour mythique dédiée à la mode, très populaire auprès des adolescentes. Traversez ensuite l’impressionnant carrefour de Shibuya, connu dans le monde entier pour son immense passage zébré à 5 directions, où des milliers de piétons se croisent à chaque feu vert de la journée. Empruntez ensuite la rue Koen-dori, bordée de nombreuses boutiques et grands magasins proposant un très grand choix d’articles en vogue. Vous arriverez au parc Yoyogi, connu pour rassembler le week-end, des jeunes aux looks les plus incroyables. Prenez le temps de visiter le sanctuaire shinto Meiji Jingu. Construit au cœur d’une majestueuse forêt de 100.000 arbres, ce site vous ferait presque oublier que vous êtes à Tokyo, loin de toute population de la plus grande ville du monde. Au centre du sanctuaire, vous trouverez un mausolée où de nombreux visiteurs viennent toute l’année rendre hommage aux âmes de l’Empereur Meiji et de l’Impératrice Shoken qui y reposent. L’enceinte du Meiji Jingu comprend également un musée des trésors et des jardins. Si vous venez un week-end, vous aurez certainement la chance d’assister à la cérémonie traditionnelle d’un mariage japonais. Grand moment de sérénité et de calme dans l’un des quartiers les plus dynamiques de la ville. 
 Rejoignez Harajuku, le quartier très branché de la jeune génération japonaise, puis prenez la rue Takeshita-dori. Vous trouverez tout au long de cette rue piétonne de nombreuses boutiques d’articles rendus populaires par les jeunes vedettes pour les collégiens et les lycéens.
 Terminez votre matinée par une promenade sur l’avenue Omotesando, appelée « les Champs-Elysées » de Tokyo. Elle offre une atmosphère relaxante avec ses rangées d’arbres des deux côtés. On y trouve des magasins raffinés comme des boutiques de grandes marques, des cafés et restaurants. 
 Shinjuku est l’un des quartiers les plus animés et modernes de Tokyo où chaque jour 3,6 millions de Japonais transitent par sa gare, la plus grande gare au monde. Shinjuku est un quartier à ne pas manquer et il faut prévoir au moins une demi-journée pour le visiter. Quartier de consommation, vous trouverez à proximité de la gare de très grands magasins d’électronique tels que Yamada Denki, Bic Camera ou Yodobashi Camera, qui offrent une multitude de produits. Pour le plus grand plaisir du shopping, vous trouverez aussi les très grands magasins tels Odakyu, Keo, Marui, Isetan, Takashimaya où l’on y trouve de tout,  des produits en vogue à l’art de la table en passant par les meilleures spécialités culinaires du Japon. Dans le quartier ouest de Shinjuku vous découvrirez de nombreux gratte-ciel aux lignes futuristes dont l’imposant hôtel de ville (siège du gouvernement métropolitain de Tokyo) qui dresse ses deux tours jumelles à plus de 240m. Vous pourrez accéder gratuitement à son observatoire situé au 45ème étage. Il offre une vue impressionnante sur Tokyo et permet d’apercevoir le Mont Fuji par temps clair. Au rez-de-chaussée du bâtiment principal (n°1) se situe le Centre d’informations touristiques de Tokyo. Promenez-vous dans le jardin national Shinjuku Gyoen. Ce jardin de la Maison Impériale est ouvert au public depuis 1949. Endroit célèbre dans lequel un jardin paysagé à l’anglaise, un jardin formel à la française et un jardin traditionnel à la japonaise se partagent un terrain de 58 hectares en parfaite harmonie. Au printemps plus de 1500 cerisiers en fleurs étalent un tapis blanc et rose de pétales scintillants; comme le dirait un poète du Japon : « Un nuage couleur de nacre tombe du ciel ensoleillé ». Découvrez Shin Okubo Koreatown, le plus grand quartier coréen de Tokyo. Temple des fans de la K-pop, vous y trouverez de nombreux magasins de « goodies » à l’effigie des idoles sud-coréenne. Il y a aussi des magasins de cosmétique, de produits d’artisanat traditionnel et de nombreux restaurants offrant le meilleur de la cuisine coréenne ou tout simplement le fameux « snack hotteok » à déguster en se promenant. C’est dans le quartier de Kabukicho, à la tombée de la nuit, lorsque des myriades d’enseignes lumineuses, de néons colorés et de vidéos géantes illuminent les façades des immeubles, que la vie bat son plein à Shinjuku. C’est le plus grand lieu de divertissement de Tokyo regroupant une multitude de restaurants, salles de jeux, théâtres, cinémas, bars et night-clubs.
 

 

  Jour 5 : Tokyo (Akihabara → Ueno)
 Explorez aujourd’hui Akihabara, le quartier-marché de l’électronique au Japon. Tout ce qui existe dans le monde électrique ou électronique se vend à Akihabara. Le monde entier y vient pour chercher le dernier cri en matière d’ordinateurs, logiciels, jeux vidéo, téléphones portables, appareils photos, caméras, jouets, appareils ménagers et plus encore. Il y a tant de grands magasins, de boutiques petites et grandes qu’il est impossible de ne pas trouver le produit qu’il vous faut. Promenez-vous le long de l’artère principale Chuo-dori, mais découvrez surtout le labyrinthe de ruelles où les étals des échoppes proposent une multitude de pièces détachées, d’infimes composants, outils et autres accessoires.
Akihabara c’est aussi la capitale pop du dessin animé et l’univers des cosplay, tous droits sortis du monde des films d’animation et des jeux vidéo.
Le quartier compte une quarantaine de maid café, où les employés et les clients revêtent des costumes et incarnent un personnage de fantaisie. Akihabara est un quartier très prisé des adolescents qui viennent de tout le Japon pour acquérir dans les nombreuses boutiques - comme Gamers ou Kaiyodo Hobby Lobby Tokyo - des mangas, DVD, CD, jeux vidéo, figurines de dessins animés et autres goodies en vogue.
→ Après-midi beaucoup plus apaisante grâce à la découverte du quartier de Ueno, son parc et ses richesses culturelles.
Ouvert en 1873, le parc Ueno Onshi est le plus grand parc de Tokyo et l’un des plus anciens du Japon. Il est particulièrement apprécié au printemps par les Tokyoïtes qui viennent pique-niquer sous l’ombre rose de ses très nombreux cerisiers en fleurs. Le parc abrite un très beau zoo et plusieurs musées, dont le Musée National de Tokyo, le plus grand musée du Japon avec un catalogue de plus de 110.000 pièces d’art ancien et de trésors archéologiques. Le parc abrite aussi le sanctuaire Toshogu classé Trésor national. Construit en 1627 selon les dernières volontés d’Ieyasu Tokugawa, on y accède par un chemin bordé de nombreuses lanternes en pierre et aussi de 50 magnifiques lanternes en bronze. Vous pourrez admirer la pagode
à cinq étages qui domine le site. Visitez aussi le temple Kanei-ji. Construit en 1625, il fut le plus grand centre bouddhiste d’Edo à l’époque des shoguns Tokugawa. Composé à l’époque de 36 bâtiments et pagodes et 36 temples affiliés il ne reste malheureusement qu’une pagode et le bâtiment principal où six shoguns y reposent. C’est ce vaste site spirituel qui forme aujourd’hui le parc de Ueno Onshi.
 

 

  Jour 6 : Tokyo (Odaïba → Shiodome → Shinagawa)
 Si vous recherchez un onsen à Tokyo, il faut alors vous rendre à Odaiba un quartier situé dans la baie de Tokyo. Dans cet endroit très futuriste se trouve un village reconstitué de l’époque Edo, où de nombreux Japonais viennent revivre leurs traditions et se relaxer dans la station thermale Oedo Onsen Monogatari, où l’on peut profiter de 13 types de bains, dont deux sources naturelles d’eau chaude.
Promenez-vous à Palette Town, un endroit très à la mode, qui comprend le showroom de Toyota « Mega Web », la grande roue d’Odaiba, le centre commercial Venus Fort ainsi que le centre d’amusement Tokyo Leisure Land.
Rejoignez ensuite DiverCity Tokyo Plaza, le nouvel endroit à la mode à Odaiba ouvert en 2012, symbolisé par une statue grandeur nature d’un robot Gundam debout sur la grande place. Continuez par le siège de FUJI TV, situé à quelques encablures de là. Ce bâtiment conçu par l’architecte Kenzo Tange, est très connu pour son observatoire en forme de globe, ouvert au public. À Odaiba, il y a aussi le grand pont suspendu Rainbow mesurant 918m. Il y a un passage pour piétons qui permet de s’y promener pour y admirer le paysage.
 Vous pourrez déjeuner sur un bateau-restaurant et faire en même temps une agréable croisière dans la baie de Tokyo, avant de rejoindre le quartier de Shiodome. Commencez par la découverte du temple Zojo-ji. C’est un temple bouddhique qui appartenait au clan Tokugawa. Sa colossale porte d’entrée est magnifique et il faut absolument voir le bâtiment principal. L’enceinte du temple abrite de nombreuses rangées de statuettes de pierre, coiffées d’un bonnet rouge, équipées d’un bavoir, habillées d’une écharpe et parfois accompagnées d’un jouet. Elles sont là pour demander à la divinité Jizo de protéger l’âme des enfants disparus. A quelques minutes à pied du temple - haute de 333 mètres - se dresse la Tour de Tokyo, grande sœur rouge et blanche de la Tour Eiffel. Vous pourrez visiter son aquarium très apprécié, et accéder à ses observatoires situés à 150 et 250 mètres d’altitude, offrants une très belle vue sur Tokyo et ses alentours.
 Poursuivez votre après-midi par la découverte du quartier de Shinagawa. Vous y trouverez Happo-en, un très beau jardin japonais riche d’une histoire de près de 300 ans. À proximité vous pourrez visiter le temple Sengaku-ji construit par Tokugawa Ieyasu en 1612. C’est un temple bouddhique où reposent, avec leur seigneur Asano Naganori, les 47 ronins qui se donnèrent la mort, après avoir décapité Kira Kosuke no Suke,  responsable de la mort de leur maître. Promenez-vous à Shinagawa-syuku, le premier relais sur la route du Tokaido qui était un axe important reliant Edo à Kamigata.
La route à encore la même largeur qu’à l’époque Edo et son ambiance d’antan se fait encore ressentir. On y trouve plusieurs sanctuaires et temples, dont le temple Honsen-ji, construit il y a environ 1200 ans. Ce quartier accueille de nombreuses manifestations, dont le Shukuba Festival fin septembre.
 

 

  Jour 7 : Tokyo → France
C'est le moment de faire vos dernières emplettes car l'heure de votre départ approche. Il faudra revenir à Tokyo pour continuer à découvrir les quartiers de cette mégapole de 34 millions d'habitants mais aussi ses alentours comme Yokohama, Kamakura, Kawagoe, Hakone et de nombreux autres sites. Aide de notre assistant local pour votre transfert de l'hôtel à l'aéroport puis envol pour la France. Repas et nuit à bord.
 

 

 Jour 8 : France
 Arrivée matinale en France.

 

 Prix par personne : 
  à partir de 1290 € sur la base de deux participants en chambre double

 

 Ce prix comprend :
 → les vols internationaux Paris / Tokyo / Paris sur compagnie régulière
 → les taxes d'aéroports, de sureté et surcharge carburant
 → les services d’un assistant anglophone à l’aéroport le jour de votre arrivée (jour 2) et à l’hôtel le jour de votre départ (jour 7)

 → les transferts en bus limousine de l’aéroport à votre hôtel jour 2 et de l’hôtel à l’aéroport jour 7
 → 5 nuits en hôtels de catégorie 3* en chambre double 
 → un carnet de voyage sur-mesure traduit en japonais 
 → l’aide de notre bureau francophone local

 

 Ce prix ne comprend pas :
 → les dépenses personnelles
 → les frais d’entrée des visites suggérées dans l'itinéraire 
 → les boissons et repas non inclus dans le programme
 → les assurances voyages facultatives

 

Options conseillées :
 → réservez les services d'un guide francophone local, pendant les journées et les horaires de votre choix

 

Créez votre voyage sur-mesure à partir de cet itinéraire  >>    Obtenez un devis